Laurane BUSSIÈRES, chef de produit sur la solution Akanea TMS Freight Forwarding

Le métier de commissionnaire/organisateur de transport à l’international est un métier en constante évolution. Qu’il s’agisse des évolutions règlementaires, technologiques ou encore des modes de consommation, le commissionnaire de transport à l’international doit sans cesse s’adapter. Cette adaptation est nécessaire pour répondre au mieux aux attentes du marché mais aussi des clients et des partenaires qui sont de plus en plus nombreux à graviter autour des commissionnaires/transporteurs.

Bien qu’il soit primordial pour eux d’être équipés d’un logiciel de Transport International afin de piloter et gérer au mieux leur activité, il est également nécessaire d’être équipés d’un portail client ou portail de services performants. De nos jours, ce type de plateforme existe déjà. Cependant, au vu des évolutions fulgurantes que subit le métier de commissionnaire/transporteur à l’international nous nous sommes posés la question de savoir à quoi pourrait ressembler le portail de services du futur.

Nous avons interrogé Laurane BUSSIÈRES, chef de produit sur la solution Akanea TMS Freight Forwarding qui a accepté de répondre à nos questions et de nous partager sa vision de la plateforme de services de demain pour les commissionnaires/organisateurs de transport à l’international.

Akanea TMSFF

Peux-tu te présenter et nous dire quel est ton rôle au sein d’AKANEA ?

J’ai intégré AKANEA en janvier 2020 en tant que chef de produit marketing sur notre solution Akanea TMS Freight Forwarding. En tant que chef de produit, ma principale mission est d’analyser et de retranscrire les besoins des utilisateurs ainsi que les évolutions du marché en fonctionnalités dans notre solution logicielle dédiée au Transport International.

Les commissionnaires/organisateurs de transport à l’international possèdent beaucoup d’enjeux et de problématiques au quotidien. Peux-tu nous dire quels sont les principaux bénéfices d’un portail de services et en quoi cela répond aux problématiques des commissionnaires ?

Il est vrai que le métier de commissionnaire/organisateur de transport à l’international est complexe et possède de nombreux enjeux ; d’autant plus aujourd’hui avec la crise de la Covid. Un des principaux enjeux va être d’harmoniser et de faciliter la communication avec toutes les parties prenantes du transport international. Clients, partenaires, fournisseurs, ports et aéroports… Ce ne sont pas les interlocuteurs qui manquent !

Dans le but d’aider et d’accompagner les commissionnaires/organisateurs de transport à l’international, un extranet de services leur permettra d’acquérir un grand nombre de bénéfices :

  • Transparence de l’information: accès aux documents présents dans la GED dossier, tracking dossier grâce à la consultation des évènements dossiers
  • Souplesse & disponibilité : accès aux informations en temps réel, depuis n’importe où et à n’importe quel moment de la journée
  • Gain de temps : en réduisant considérablement le nombre d’e-mails et d’échanges téléphoniques pour l’exploitant qui peut se concentrer sur sa performance opérationnelle et sa productivité
  • Satisfaction client : en permettant de mieux répondre et de manière plus rapide aux besoins des clients des commissionnaires/organisateurs de transport. En ce sens, cela permet d’augmenter la satisfaction client et ainsi de les fidéliser
  • Mobilité : comme nous l’avons dit plus haut, la crise de la Covid a bouleversé certains usages et a accentué le besoin de mobilité, d’accessibilité et d’instantanéité de l’information. Un portail de services permet ainsi de répondre à ces besoins tout en étant en phase avec les technologies actuelles.

En quoi selon toi, le portail de services de demain doit être un véritable HUB d’échanges entre les différents acteurs du transport international ?

La terminologie du mot HUB correspond, selon moi, très bien à un espace web destiné aux commissionnaires/organisateurs de transport à l’international ainsi qu’à leurs clients, leurs fournisseurs, partenaires… Dans l’idéal, cet extranet doit être le seul et unique point d’entrée pour les agents, les clients, les fournisseurs afin qu’ils puissent librement et de manière indépendante consulter les informations relatives aux différents événements du transport de leurs marchandises.

En tant que plateforme d’échange d’informations, il doit également donner la possibilité à chaque acteur d’intervenir dans le recueil des données du dossiers d’exploitation ; que ce soit de la création à la livraison.

Pour finir, je pense qu’il doit garantir la traçabilité de la marchandise et des informations liées à son acheminement de bout en bout, ce qui permet de rassurer, sécuriser et fidéliser.

Quelles fonctionnalités penses-tu que le « portail de services de demain » devrait posséder ?

Je pense qu’avant toute chose, il doit répondre aux besoins de digitalisation et de dématérialisation. Et parmi les fonctionnalités phares qu’il doit posséder, on peut retrouver :

  • une fonctionnalité de paiement en ligne afin que le client ait la possibilité d’effectuer le paiement de ses factures transitaires directement sur l’espace dédié (paiement à la facture, ou alors au groupement de factures)
  • un interfaçage complet et en temps réel avec les logiciels comptables utilisés par l’exploitant afin d’assurer la liaison avec les factures réglées et non-réglées
  • une traçabilité optimale à la ligne de commande garantie par la gestion des commandes fournisseurs (ou order management) par le transitaire lui-même
  • la possibilité de « booker » un transit sur un « schedule » directement en ligne
  • proposer un outil comparatif des taux des compagnies maritimes/aériennes

Si une plateforme de services propose toutes ces fonctionnalités, il me semble qu’elle sera déjà bien complète et pourra répondre aux besoins majeurs et actuels des exploitants du transport international. Bien entendu, cette liste de fonctionnalités est vouée à évoluer et à s’enrichir au fur et à mesure que le transport international et ses enjeux évolueront.

Recentrons la discussion sur Akanea TMS Freight Forwarding et son portail e-tracking. Peux-tu nous citer les 3 bénéfices principaux de cet extranet ?

E-tracking, est le nom que nous avons donné à notre portail client. Le préfixe « e- » désigne le fait que cet extranet est 100% web et accessible depuis tous les supports : ordinateur fixe, ordinateur portable, smartphone ou tablette. Le suffixe « tracking » quant à lui désigne le fait de pouvoir « traquer » l’ensemble des évènements liés au transport des marchandises sur l’interface. L’anglicisme utilisé sur ce mot, permet d’être compréhensible notamment par l’ensemble de nos clients et de leurs divers interlocuteurs, qu’ils soient en France ou ailleurs dans le monde.

Si je devais résumer notre plateforme e-tracking en trois points forts, je dirais :

  • Autonomie : les documents liés au dossier d’exploitation sont partagés et mis à disposition de l’ensemble des interlocuteurs concernés. Avertis de manière automatique par un système de pushmail, ces derniers peuvent aller consulter librement et sans restriction les documents lorsqu’ils le souhaitent.
  • Traçabilité en temps réel : que ce soit du côté du commissionnaire/organisateur de transport ou de son client, la mise à jour des événements liés au transport des marchandises se fait en temps réel. Il est également possible d’automatiser des alertes via un système de pushmail pour être notifié sur le changement de statut du transport d’une marchandise. Cela permet de gagner en productivité et de ne plus perdre du temps à rafraîchir des pages ou à relancer tel ou tel interlocuteur pour obtenir des informations valides.
  • Pilotage de l’activité : notre portail e-tracking propose actuellement des KPIs (Indicateurs clés de performance) qui permettent de suivre avec précision l’évolution de son exploitation selon les dossiers en cours, les marges prévisionnelles… Là encore, il n’est plus besoin pour le commissionnaire/organisateur de transport à l’international de faire un export brut de l’ensemble de ses données pour en tirer les éléments souhaités. D’un seul coup d’œil, cela permet à la Direction de savoir si l’entreprise va dans la bonne direction.

Des évolutions sont-elles à prévoir sur le portail client e-tracking pour en faire la nouvelle plateforme de services de demain ?

Oui, de nouvelles évolutions sont prévues pour la fin de l’année 2020 et pour le début de l’année 2021. Vraisemblablement, le portail client e-tracking tel que nous le connaissons va faire peau neuve. Nouveau nom, nouvelle interface graphique, mais aussi nouveaux modules et fonctionnalités. À ce jour, il ne m’est pas possible de parler en détail de ces évolutions qui sont en cours de développement.

Ce que nous pouvons dire, c’est que nous avons pris en compte les demandes de nos clients, leurs enjeux et attentes mais aussi les besoins du marché du transport international qui est actuellement en pleine mutation afin que ce nouveau portail de services soit en parfaite adéquation avec les besoins des commissionnaires/organisateurs de transport à l’international.

Rendez-vous prochainement pour en savoir plus sur ce nouveau portail client !