Douane : quelles sont les évolutions réglementaires à connaître pour 2022 ?

Aujourd’hui, 90 % des marchandises sont acheminées via le transport routier. Face à une demande croissante de mobilité des biens et des personnes, les professionnels du transport routier sont face à une double problématique : répondre à cette forte demande tout en diminuant son impact environnemental. Les acteurs des secteurs du transport et de la logistique ont pris conscience de cette urgence écologique et se sont mobilisés sur les enjeux environnementaux visant à réduire leur impact en termes d’émission de polluants et de gaz à effet de serre. Les transporteurs doivent alors trouver des solutions rapides pour limiter considérablement leur impact sur l’environnement via la diminution de leur empreinte carbone, optimiser leurs ressources énergétiques ou encore favoriser le recyclage, valoriser leurs ressources…Une solution logicielle TMS compose aujourd’hui avec ces enjeux environnementaux et peut vous accompagner dans la transition écologique de votre exploitation.

Alors quel est réellement l’impact du secteur du TRM sur la planète ? Quelles solutions sont mises en place pour pallier ces problèmes ? En quoi un logiciel TMS peut-il être la clé pour s’adapter à cette transition écologique ?

Quels impacts environnementaux ? quels enjeux ?

L’ensemble de la chaîne logistique est concerné par la transition écologique et notamment en France, qui est un des principaux pays émetteurs de gaz à effet de serre et de CO2. Selon l’ADEME, l’Agence de la Transition Ecologique, le transport de marchandises et de personnes est responsable de 39 % des émissions de gaz à effet de serre et 93 % de cette pollution est générée par le transport routier. Cette forte pollution est accentuée par l’évolution des habitudes de consommation des populations avec l’accroissement du e-commerce (+10 à 20 % par an) ou encore la volonté de courts délais de livraison.

Grâce à une mobilisation payante du secteur du TRM, l’émission de CO2 a déjà été réduite de 22 % en 10 ans et ces performances encouragent la profession dans sa transition écologique. Cependant, avec 98 % du parc de véhicules roulant au gazole, une des priorités du secteur est axée sur l’équipement des entreprises par des véhicules plus écologiques : électriques, camions à hydrogène, hybrides…

Face à cette urgence écologique, la Loi LTECV (Loi relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte) promulguée en 2015 a pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 % d’ici 2030 et de les diviser par 4 d’ici 2050.

Quelles solutions pour la transition écologique ?

Afin d’être réellement impactant dans la réduction des émissions de CO2 et de GES, une multitude de solutions a été mise en place afin d’accompagner les entreprises du TRM dans cette révolution énergétique. En 2018, un programme d’Engagements Volontaires pour l’Environnement porté par l’ADEME qui vise à réduire l’impact des chargeurs, commissionnaires de transport, grossistes et transporteurs de marchandises et de voyageurs en créant une dynamique de filière. Deux démarches complémentaires ont alors été mises en place « Objectif CO2 – les transporteurs s’engagent » ainsi qu’un label de valorisation des entreprises les plus performantes. En France, ce sont près de 1 610 entreprises engagées dans cette démarche, soit 30 % de la flotte de véhicules. Réduire les émissions de CO2 s’établit à travers l’acquisition de véhicules électriques ou consommateurs de biocarburants, l’utilisation de nouvelles énergies, la formation des conducteurs à l’écoconduite ou encore la possession d’un logiciel d’optimisation de l’exploitation de transport.

Longtemps mises de côté, les voies fluviales et ferroviaires sont vouées à reprendre une place importante au sein de la chaîne d’approvisionnement. Moins impactant pour l’environnement, le report modal est une solution qui répond directement aux enjeux de la transition écologique. Réduire la massification sur les longues distances en se repositionnant sur le transport routier sur les premiers et derniers kilomètres est une solution envisagée par les professionnels de la supply chain.

Les nouvelles technologies se font définitivement une place chez les transporteurs routiers qui poursuivent leur transition numérique. Avec l’essor du commerce en ligne, les processus ont été totalement bouleversés dans toute la chaîne d’approvisionnement et les solutions technologiques sont nécessaires au développement des exploitation de transport. Les outils de mobilité, de traçabilité ou encore d’optimisation permettent aux exploitants de mieux répondre à la demande, rentabiliser leur activité plus rapidement et réduire leur impact environnemental. La dématérialisation des documents dans les sociétés se généralise et devient même réglementaire. C’est le cas des factures électroniques, obligatoires dès juillet 2024 pour l’ensemble des entreprises afin de favoriser la dématérialisation.

En quoi un logiciel TMS peut vous accompagner ?

L’acquisition d’un logiciel TMS est un moyen efficace de réduire votre impact sur l’environnement. Effectivement, la couverture fonctionnelle d’un TMS favorise grandement l’ensemble des enjeux RSE actuels des transporteurs et particulièrement la baisse des émissions de carbone et de gaz à effet de serre.

1. Optimisez vos chargements

le TMS est composé d’outils de planification pour permettre de réduire le nombre de camions nécessaires à l’acheminement des marchandises. Grâce à cette optimisation, vous augmentez le taux de remplissage des véhicules et diminuez ainsi les émissions de CO2 sur la planète.

2. Anticipez la planification des transports

L’amélioration de la planification du transport est un élément important dans la réduction de l’empreinte carbone de votre activité. Le TMS assure le suivi, l’anticipation et l’optimisation des trajets pour limiter les transports inutiles, augmenter le taux de remplissage des véhicules ou encore tracer précisément vos trajets. Les outils de mobilité et d’informatique embarquée reliés au TMS vous transmettent aussi de nombreux éléments qui permettent d’affiner vos trajets et contrôler votre consommation de carburant réelle.

3. Maitrisez votre impact environnemental

Si l’objectif premier d’un TMS est d’optimiser les flux, vous avez aussi la possibilité de réduire le nombre de trajets à vide, choisir les modes de transport adéquats mais aussi choisir de travailler avec des prestataires eux-mêmes respectueux des nouvelles règlementations environnementales. Piloter votre impact CO2 et GES grâce à Akanea TMS est un axe stratégique de votre activité afin de trouver des solutions alternatives vers un transport plus responsable.

Dans ce contexte d’urgence écologique, le secteur du transport routier est un levier stratégique de la décarbonation. Ce combat porté sur plusieurs décennies visant la neutralité carbone en 2050 doit être mené par l’ensemble des maillons de la chaîne logistique pour être impactant et efficace.

Les principaux axes de la décarbonation sont alors :

  • La réduction des nuisances liées au TRM avec le renfort des acteurs locaux en les équipant d’outils connectés
  • Réinventer le transport urbain de marchandises face à l’évolution des modes de consommation et sensibiliser les consommateurs

C’est aussi l’occasion pour les transporteurs routiers de se démarquer. Adopter une image d’entreprise engagée pour l’environnement vous permet de rester compétitifs, d’attirer de nouveaux salariés consciencieux et d’améliorer votre performance opérationnelle.

Les conséquences environnementales sont considérables chez les entreprises du secteur du TRM mais d’autres formes de nuisances sont générées par le transport routier de marchandises et en particulier le fret routier : nuisances sonores, dégradation de la voirie, artificialisation des sols…Ces aspects nocifs sont à prendre en compte par les professionnels de la supply chain afin de poursuivre leurs efforts de dépollution.

Rencontrez nos experts métiers et découvrez comment Akanea TMS peut vous aider à vous adapter à cette transition écologique.

Découvrir nos autres articles :

Les 3 grandes tendances du secteur de la supply chain pour 2022

Les 3 grandes tendances du secteur de la supply chain pour 2022

Pénurie des chauffeurs routiers : comment attirer et fidéliser les conducteurs de demain ?

Pénurie des chauffeurs routiers : comment attirer et fidéliser les conducteurs de demain ?

Découvrez toutes les particularités de ces modes de transport

Lot, demi-lot, groupage, affrètement, messagerie, benne, citerne, frigo… Découvrez toutes les particularités de ces modes de transport.