Plan de transport : 5 étapes pour optimiser ses flux logistiques

Dans un contexte particulièrement concurrentiel, il est nécessaire pour les professionnels de la supply chain de valoriser chacune des ressources disponibles au sein de leur organisation, et de réduire les coûts opérationnels afin de maximiser le ROI (retour sur investissement) de l’activité.

En tant que transporteur, la construction d’un plan de transport fiable est indispensable.

Qu’est-ce qu’un plan de transport ?

La notion de plan de transport présente la stratégie la plus efficiente pour l’acheminement de marchandises ou items, d’un point A à un point B. Et ce, en utilisant au mieux les ressources humaines, techniques et matérielles disponibles à un moment donné.

En d’autres mots, créer un plan de transport consiste d’une part à définir les rotations des flux d’acheminements et de livraisons au sein de votre organisation, et d’autre part d’affecter à chacun de ces flux un conducteur ainsi qu’un véhicule. Ce plan représente alors le réseau de votre entreprise, les différentes connexions des postes et services, mais également les horaires de départ et d’arrivée des véhicules pour chaque trajet.

Attention, un plan de transport doit prendre en compte l’ensemble des ressources humaines et matérielles à votre disposition, y compris les prestataires de services auxquels votre exploitation peut faire appel.

Maintenant qu’on connaît la définition d’un plan de transport, à quoi sert-il ? Il a plusieurs fonctions :

  • Planifier les occupations des quais de chargement et déchargement afin d’éviter les embouteillages,
  • Visualiser les ordres de transport,
  • Organiser les tournées de manière à y associer un conducteur et un véhicule,
  • Prévoir les horaires d’arrivée et de départ,
  • Suivre l’ensemble des flux d’approvisionnement et d’expédition.
Le document pour vous faciliter la construction de vos plans de transport

Les bénéfices d’un plan de transport

L’un des premiers avantages de l’utilisation d’un plan de transport est la planification du mapping de rotations. En organisant correctement les flux des opérations, vous diminuez la quantité de ressources que vous avez sur la route (véhicules et conducteurs), tout en acheminant une quantité identique de marchandises. Il s’agit également de respecter les délais communiqués aux clients et d’assurer leur satisfaction et leur fidélisation.

Ensuite, l’organisation de vos capacités rentabilise plusieurs paramètres non négligeables pour votre activité : les temps de trajet, le taux de remplissage des camions, les dépenses en carburant, les émissions de gaz à effet de serre, les temps de chargement et de déchargement.

Enfin, grâce au contrôle de l’ensemble des flux de transport, vous vous assurez une maîtrise des risques liés au transport de marchandises spécifiques (rares, dangereuses, périssables, …).

Optimiser son plan de transport en 5 étapes

Au sein d’une organisation, le plan de transport est un levier économique majeur qu’il est primordial d’optimiser. Et cela, afin de réduire ses coûts logistiques et valoriser ses ressources.

1. Connaître son environnement

La collecte et l’analyse de données sont à la base de tout plan de transport optimisé. L’objectif est de connaître votre environnement (législation, contraintes géographiques, typologie des destinataires, besoins en délais de transport, nature des marchandises, …), et votre organisation (historique des flux, profils des conducteurs, état des ressources matérielles et humaines, …).

En exploitant correctement toutes ces données, vous identifiez déjà des leviers d’optimisation facilement et rapidement. Par exemple : l’utilisation de camions aux dimensions plus adaptées aux types de biens transportés, ou l’affectation d’un conducteur ayant adopté une conduite économique sur les trajets moins rentables.

Il est à noter que ces informations doivent être étudiées de manière régulière et non à un instant T, afin d’intégrer au plan de transport la variation de la demande et les saisonnalités.

2. Regrouper les commandes

En fonction de l’ordre dans lequel vous recevez les commandes, il est possible d’améliorer l’efficacité de vos tournées et le taux de remplissage de vos camions en groupant les commandes. Ces transports peuvent s’effectuer par :

  • Lots complets : produits d’un seul et même client qui remplissent un véhicule,
  • Lots partiels (brisés) : charges de plusieurs clients qui sont regroupées par destination. Cela réduit les coûts opérationnels d’un voyage et améliore sa rentabilité.

3. Collaborer et mutualiser les flottes

Vous vous trouvez sûrement dans le même secteur géographique que l’un de vos confrères. Même si ce dernier est un concurrent, une collaboration peut tout de même être bénéfique aux deux parties. En effet, la mise en commun des infrastructures de transport et de logistique avec d’autres entreprises est de plus en plus fréquente. Tout simplement parce que cela permet de diviser par deux, ou plus, différents postes de dépenses importants : le carburant, les taxes, les temps de travail des conducteurs, ou encore la dépréciation des véhicules.

Pensez également à votre empreinte écologique ! Partager sa flotte, c’est diminuer drastiquement les émissions de CO2 de chacune des sociétés. Avec les nouvelles réglementations sur l’écologie qui régissent le secteur, cela devient un critère non négligeable.

4. Utiliser la méthode de la massification logistique

On parle de massification logistique lorsque le plan de transport prévoit un transit des marchandises par une plateforme logistique régionale, de manière à augmenter le volume de chargement de produits provenant d’autres origines. Grâce à cette méthode, vous minimisez le vide sur les camions et le nombre de kilomètres entre les destinataires, réduisant encore une fois vos coûts opérationnels. Cependant, cette solution n’est pas accessible à tous car elle demande que vous disposiez d’un entrepôt ou d’une plateforme logistique idéalement située.

5. Opter pour un logiciel TMS (Transport Management System)

La digitalisation de votre activité est indispensable à la mise en place d’un plan de transport optimisé. On vous explique pourquoi tout de suite.

Le logiciel TMS pour fiabiliser ses flux logistiques

Il y a encore quelques années, la supply chain comprenait moins d’acteurs et d’intermédiaires qu’aujourd’hui. Les plans de transport étaient donc plus simples, et les professionnels pouvaient organiser les opérations sur papier ou avec des outils informatiques tel qu’Excel.

Mais, avec le développement d’internet et du e-commerce, les réseaux logistiques sont devenus complexes : les points de collecte et de livraison de la marchandise se sont démultipliés. La gestion d’un plan de transport est devenue un véritable casse-tête, mais aussi un avantage concurrentiel important si ce dernier est optimisé.

La centralisation des données :

Le bénéfice principal d’un TMS est la centralisation des données et donc le regroupement de l’ensemble des informations liées à l’activité sur un seul et même outil. Ces informations sont uniformisées et partagées afin de faciliter la communication entre les fonctions de planification et les opérations.

Le suivi en temps réel :

L’utilisation d’un logiciel permettra également à votre plan de transport d’être plus flexible. En effet, le suivi en temps réel des opérations de transport vous permet de prendre rapidement connaissance des événements perturbateurs qui peuvent survenir (retard, erreur, incident, …), d’être réactif et d’appliquer des correctifs au plan de transport si besoin. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur des problématiques plus stratégiques et des tâches à plus forte valeur ajoutée.

La génération de KPIs :

Les TMS collectent et analysent des données sur vos opérations, et sont capables de générer des indicateurs de performance sur différentes variables : les délais de livraison, les taux de remplissage, les taux d’utilisation des véhicules, les coûts au kilomètre et bien plus encore. Associé à des systèmes d’informatique embarquée, vous vous assurez des données « terrains » précises.

L’automatisation des tâches :

Enfin, ces outils vous garantissent une application stricte des plans de transport en automatisant les tâches (transmission de données, édition des documents de transport, colisage, …), et limitent les erreurs humaines.

Découvrir Akanea TMS Digital Edition- logiciel informatique transport

Le plan de transport est un outil indispensable qui se doit d’être évolutif, et cela afin de s’adapter aux mouvements du marché. Son rôle est de vous permettre d’utiliser et de valoriser l’ensemble de vos ressources disponibles, tout en réduisant les coûts opérationnels de votre entreprise. Le logiciel TMS collecte et exploite les données de votre activité, pour construire un plan de transport pertinent et optimisé. Il deviendra un outil décisionnel indispensable au développement de votre entreprise.