WMS et IoT : la parfaite combinaison pour des entrepôts intelligents

La digitalisation de la supply chain et des processus logistiques est un enjeu fondamental auquel les entreprises doivent répondre pour être compétitives sur des marchés aujourd’hui hyperconcurrentiels, et pour s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation de la société.

Le développement de technologies avancées telles que l’Internet des Objets (IoT), la robotisation ou l’Intelligence Artificielle (IA) fournit désormais des solutions innovantes aux dirigeants d’entrepôts pour optimiser le pilotage et la gestion de leur activité au quotidien. On peut parler d’automatisation des entrepôts, ou « d’entrepôts intelligents ».

L’IoT au service de la logistique

L’Internet des Objets (IoT ou IdO en français) est défini par une interconnexion entre Internet et des objets physiques ou virtuels. Cette connexion permet à l’objet en question d’échanger des données et des informations.

Dans le secteur de la supply chain, et notamment de la logistique, les professionnels s’appuient sur l’IoT pour bénéficier de données en temps réel sur leur activité, pour piloter leurs opérations de manière réactive, précise et pertinente. Deux outils sont principalement utilisés dans ce secteur pour récolter des données :

  • La radio-identification (RFID) est une méthode destinée à mémoriser et récupérer des informations à distance sur un produit, grâce à des marqueurs. L’objectif étant d’identifier précisément une marchandise, mais également de savoir en temps réel la position exacte de l’article, qu’il soit stocké ou en transit.
  • Les capteurs sont également très utilisés dans le domaine de la logistique. Associés à des articles afin de collecter beaucoup de données sur les opérations en cours et le transport de ces dernières (traçabilité du produit, analyse des conditions de transport, …).

Plus récemment, on entend parler de l’AIoT (= Artificial Intelligence of Things). Cette appellation désigne la somme de deux technologies : l’intelligence artificielle et l’internet des objets. En plus de collecter, mémoriser et partager un grand nombre de données, ces machines sont capables d’améliorer elles-mêmes leurs performances par une évaluation de leurs flux de travail et un apprentissage basé sur un suivi de leurs actions, sans nécessité d’une intervention humaine. Grâce à cette technologie avancée, on entendra de plus en plus parler d’entrepôts autonomes.

IoT et WMS : l’association gagnante pour un entrepôt intelligent

Pour garantir un pilotage quotidien fluide, un contrôle complet et précis de ses stocks et une traçabilité des produits tout au long de leur passage sur le site, l’installation d’un logiciel de gestion logistique est indispensable. Défini comme le « cerveau » de l’entrepôt, le logiciel WMS (Warehouse Management System) est en charge de coordonner tous les processus logistiques, depuis la réception des articles, jusqu’aux ordres de sorties de ces derniers.

L’association d’un WMS avec la technologie IoT permet aux dirigeants d’entrepôts de bénéficier d’une solution complète de gestion. Grâce aux données remontées en temps réel dans le logiciel par les technologies RFID et autres capteurs, la chaîne d’approvisionnement gagne en transparence. On a donc, dans un premier temps, une visibilité de l’inventaire en tout temps et à tout endroit, que les marchandises soient dans l’entrepôt ou en transit ; et dans un deuxième temps, un accès à des informations cruciales pour la prise de décision et l’optimisation de l’activité.

Enfin, le WMS est en capacité d’interagir en permanence avec le physique, et dialogue ainsi de manière constante avec les machines de terrain : le logiciel contrôle les équipements, et les équipements communiquent des informations réutilisables par le logiciel sur les réalisations et les caractéristiques des opérations.

Optimisez vos opérations logistiques grâce à l’IoT et au WMS

Aujourd’hui, l’acquisition et l’analyse de données et d’informations est un enjeu majeur pour la quasi-totalité des organisations. L’objectif étant de pouvoir optimiser ses activités et ses processus logistique, et d’ainsi mieux répondre à la demande des marchés.

Dans le secteur de la logistique, les problématiques sont similaires. Les entrepôts seront de plus en plus connectés et répondrons à deux besoins principaux :

  • Avec le développement du e-commerce, les exigences et les comportements des clients ont changés. Ils veulent aujourd’hui disposer de leurs colis de manière rapide, et profiter d’une traçabilité en temps réel de ce dernier. Ils recherchent un maximum de transparence.
  • Les opérateurs d’entrepôts souhaitent pouvoir optimiser leurs opérations, afin de gagner du temps. Pour cela et pour prendre de bonnes décisions, ils ont besoin de données (où aller chercher l’article, à quel moment, quels sont les points de congestion, …).

Au sein d’un entrepôt intelligent, l’organisation initialement définie par les dirigeants est utilisée comme un socle, auquel les technologies avancées vues dans cet article s’imbriquent pour une optimisation de l’activité à court et long terme. L’entrepôts et ses ressources humaines s’adaptent en temps réel à de multiples facteurs (gestion des stocks, imprévus, …), offrant une organisation stable, flexible et surtout performante grâce à une concentration sur les tâches à forte valeur ajoutée.

Pour en savoir plus : 

Les 5 clés pour optimiser votre gestion d’entrepôt

Les 5 clés pour optimiser votre gestion d’entrepôt

Interconnections TMS WMS

Qu’est-ce qu’un WMS ?

Interconnections TMS WMS

Interconnectez TMS et WMS et devenez indispensable auprès de vos clients