EDI AGROALIMENTAIRE

Selon la définition de notre partenaire GS1, l’EDI consiste à échanger des données par voie électronique. Il remplace les processus « classiques » comme l’échange papier et permet leur automatisation. L’EDI peut s’appliquer aux échanges internes à l’entreprise ou externes avec les partenaires commerciaux.

En bref, cela revient à dématérialiser les transactions commerciales en échangeant des messages structurés d’information.

Quels EDI en agroalimentaire ?

Initialement, l’EDI a été inventé dans les années 60 pour simplifier les échanges, supprimer le papier et automatiser les procédures commerciales.

En tant que professionnels de l’agroalimentaire vous êtes concernés principalement par la norme internationale EDIFACT.

Considérée comme une norme générale qui est ensuite adaptée aux besoins des différents secteurs d’activités, elle régit entre autres, les messages INVOICE, DESADV et ORDERS. En effet, les échanges les plus utilisés avec vos clients sont la dématérialisation des factures, bons de livraisons et des commandes.

Cette norme EDIFACT est mise à jour régulièrement pour répondre aux nouveaux besoins fonctionnels et intégrer ainsi de nouvelles informations et spécificités sectorielles.

Vous travaillez ou envisagez de travailler avec la GMS ? Raison de plus, pour passer aux EDI.

Les EDI présentent de nombreux avantages tels que la dématérialisation de vos documents ou l’automatisation des échanges avec vos partenaires commerciaux.

Et s’il y a bien un secteur qui a adopté l’EDI c’est la grande distribution. Le facteur « fournisseurs multiples » a participé largement à ce changement et tout le monde y trouve son compte.

Les coûts, les délais de traitements et de livraisons des commandes sont réduits, les échanges sont fiabilisés et il y a une nette réduction des erreurs et litiges.

De plus, la GMS et vous, fournisseurs, avez pour objectif de fournir aux clients finaux, c’est-à-dire les consommateurs « le bon produit, au bon endroit, au bon moment et au bon prix ». Cela est impossible sans des échanges B2B informatisés et efficaces.

Et … les EDI deviennent aussi une affaire d’état !

Si depuis plusieurs années, le secteur de la Grande Distribution travaille et normalise les EDI avec ses fournisseurs, cette tendance se voit également devenir une obligation légale.

En effet, à compter du 1er janvier 2023, l’Etat rend obligatoire la réception de factures électroniques à l’ensemble des entreprises, et au 1er janvier 2025, toutes les entreprises assujetties à la TVA devront être capables de les émettre.

AKANEA EDI

Le saviez-vous ?

AKANEA a sa propre plateforme EDI et son équipe dédiée pour accompagner ses clients dans la mise en œuvre des EDI.

Comment l’EDI fonctionne pour vous ?


Grâce à votre ERP et à sa fonctionnalité EDI, recevez directement vos commandes dans votre logiciel et transmettez simplement vos bons d’expédition ainsi que vos factures à vos clients.

La transaction est simple et transparente à vos yeux, la traduction des documents se fait automatiquement.

En choisissant l’EDI AKANEA, vous bénéficiez :

  • D’une offre « tout en un », une seule plateforme, un seul interlocuteur, une seule facturation, une gestion plus simple et rapide de votre EDI
  • D’un gain de temps technique pour vous et pour nous car nous connaissons les systèmes auxquels s’interfacer
  • D’aucun frais d’interfaçage supplémentaire
  • D’une équipe EDI dédiée composée d’experts que vous connaissez et qui vous connaissent.

Alors qu’attendez-vous pour passer à l’EDI ?

AKANEA EDI